Si trois Français sur quatre (76%) savent que la COP21 est la prochaine conférence de l’ONU sur le climat, ils sont prêts à engager de profondes mutations quant à leur mode de vie. Mieux, ils sont conscients de leur responsabilité individuelle, ce qui est d’autant plus vrai pour les jeunes générations.



L’exposition de Solutions COP21 au Grand Palais, portée par le Comité 21 avec le Club France Développement durable, sera l’occasion pour tous de découvrir de façon inédite de multiples solutions climat concrètes et déjà accessibles, qui feront la société post-carbone de demain. Rendez-vous au Grand Palais du 4 au 10 décembre pour vivre l’expérience climat !

 

Au-delà de la COP 21, un besoin d’initiatives concrètes pour engager un changement de comportement

 

Si la COP 21 gagne en notoriété à deux mois de l’ouverture des négociations (40% des Français en ont déjà entendu parler), l’étude IFOP pour Solutions COP21 révèle surtout la grande maturité dont font preuve les Français quant aux défis posés par le changement climatique.

« Cette étude démontre un tournant, une prise de conscience des Français quant aux conséquences directes des impacts du changement climatique et de leur responsabilité dans les mesures à prendre face à ce constat. » noteJérôme Benoit, Directeur d’études IFOP.

En effet, 30% d’entre eux se déclarent prêts à changer leur façon de consommer en général et 22% à modifier leur consommation d’énergie.

 

Egalement, les Français considèrent que les meilleures solutions pour limiter les émissions de gaz à effet de serre sont d’abord la modification de nos (leurs) habitudes de consommation (19%). Ce chiffre monte même à 30% pour les 18-24 ans.

 

« Cette étude montre une forte attente des Français pour l’engagement d’initiatives concrètes » relève Gilles Berhault, Président du Comité 21, à l’initiative du dispositif Solutions COP21. Ainsi, si 46% espèrent un « accord international ambitieux », ils sont 42% à souhaiter des initiatives concrètes permettant d’engager des évolutions comportementales. Il s’agit même de la première attente des 18-24 ans (51%).

 

Le temps des solutions

« Cette étude conforte la démarche qui est celle du dispositif Solutions COP21 que nous portons avec le Comité 21, le Club France Développement Durable et une multiplicité d’acteurs et partenaires, privés et publics. » précise Gilles Berhault. En effet, 40% des Français attendent des « solutions concrètes à mettre en œuvre individuellement.

« Les Français méconnaissent encore trop les dispositifs simples et économiques dont ils peuvent se saisir pour adopter des comportements plus vertueux. » note Jérôme Benoit. Le premier obstacle reste la perception du coût associé à un changement dans les habitudes de consommations : un Français sur deux (48%) considère l’aspect financier comme le principal obstacle limitant les changements de comportement.

« Notre responsabilité est donc claire : les Français sont prêts à engager de profonds changements. A nous de leur présenter les solutions qui leur permettent de le faire. C’est toute l’ambition de l’événement grand public que nous organisons du 4 au 10 décembre au Grand Palais » renchérit Gilles Berhault.