En 2050, la Terre comptera 2 à 3 milliards d’habitants de plus qu’aujourd’hui. Face à cette croissance démographique, les besoins en eau, en nourriture et en énergie pourront-ils être satisfaits?



Avec un baril de pétrole autour de 100 dollars, tiraillé par de vives tensions internationales, ému par le spectacle des catastrophes climatiques à répétition, le monde prend peu à peu conscience de l’acuité des enjeux énergétiques.

Avenir des énergies renouvelables, Tchernobyl, déchets nucléaires, indépendance énergétique, relations avec les ONG, Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’AREVA, le géant mondial du nucléaire et autres énergies sans CO2, aborde ces sujets sans langue de bois ni souci du politiquement correct.

Pour elle, il n’y a d’autre choix que de mobiliser, sans ostracisme ni parti pris, toutes les sources d’énergie à notre disposition en favorisant, autant que faire se peut, celles qui n’émettent pas de gaz carbonique.
C’est au nom d’une fibre écologique clairement revendiquée qu’« Atomic Anne », comme la surnomme la presse américaine, explique le rôle décisif que le nucléaire est appelé à jouer dans la troisième révolution énergétique qui s’amorce.

> Plus d’information

A propos d’Anne Lauvergeon

Anne Lauvergeon, Ingénieur en chef des Mines, est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure et agrégée de Sciences Physiques. Elle a commencé sa carrière en 1983 dans la sidérurgie chez Usinor.

En 1984, elle est chargée d’étudier au CEA les problèmes de sûreté chimique en Europe. De 1985 à 1988, elle est en charge de l’administration du sous-sol en Ile de France. En 1988, elle devient adjoint du Chef de service du Conseil général des mines.

En 1990, Anne Lauvergeon est nommée Chargé de mission pour l’Economie Internationale et le Commerce extérieur à la Présidence de la République, puis en 1991, devient Secrétaire Général adjoint à la Présidence de la République et Sherpa du Président de la République pour l’organisation des sommets internationaux (G7).

En 1995, elle devient Associé-Gérant de Lazard Frères & Cie passant plusieurs mois dans cette firme à New York.

En mars 1997, Anne Lauvergeon a rejoint le Groupe Alcatel comme Directeur général adjoint d’Alcatel Télécom. En 1998, elle entre au Comité Exécutif du Groupe Alcatel. Elle est en charge du secteur des Participations Industrielles du Groupe dans la défense, l’énergie, les transports et le nucléaire (Thomson, CSF, Alstom, Framatome), elle supervise également l’ensemble des activités internationales du Groupe.

En juin 1999, elle est nommée Président-directeur général du groupe AREVA NC, Compagnie Générale des Matières Nucléaires.

Depuis le 3 juillet 2001, elle est Présidente du Directoire du groupe AREVA.”

Texte : Areva