BugBusters atteint cette année le niveau Gold, le palier maximum atteignable, rejoignant les 5% de meilleures entreprises engagées dans la RSE.

Une démarche RSE récompensée

BugBusters a une démarche RSE dans sa politique d’entreprise depuis près d’un an.
Objectif : promouvoir le développement durable et les conditions de travail en obtenant le niveau « Gold » à l’évaluation d’EcoVadis.
Chaque année, le groupe BugBusters complète un questionnaire en ligne sur la plateforme EcoVadis. A chaque réponse des pièces justificatives sont nécessaires, assorties de reporting extra financier afin d’avoir un dossier complet, légitime et analysable.



La note globale correspond à la moyenne de 4 thèmes évalués :
– Environnement

– Social

– Éthique

– Achats responsables

BugBusters obtient pour 2016 les notes respectives de 70, 70, 60 et 50/100 soit une notation globale de 66/100.
Le but de l’évaluation est d’avoir un aperçu des pratiques de l’entreprise et de son positionnement en matière de RSE.
Pour BugBusters, avoir le label « Gold », c’est à dire faire partie des 5% des meilleures entreprises en termes de RSE, est un gage de qualité et de crédibilité pour l’ensemble des collaborateurs, prestataires et fournisseurs. D’autant plus que les résultats sont visibles par tous les partenaires externes qui le souhaitent sur le site d’EcoVadis.

« L’obtention de cette note très favorable récompense la stratégie d’un développement durable et équilibré de BugBusters. Le groupe va poursuivre ses efforts et vise désormais l’excellence en matière de responsabilité sociale de l’entreprise » déclare Loïc Marie Pequignot, Président du Groupe BugBusters

BugBusters, acteur engagé

Le groupe BugBusters a signé la Charte de la Diversité et la Charte « Relation Fournisseur Responsable » du Ministère des Finances afin d’accentuer son engagement pour des achats responsables.

De même, dans une démarche volontaire, le Groupe est adhérent au Pacte Mondial de l’ONU, s’engageant à progresser chaque année dans chacun des 4 thèmes suivants : droits de l’homme, normes internationales du travail, environnement, lutte contre la corruption.
L’entreprise doit remettre un rapport annuel nommé « Communication sur le Progrès (COP) » détaillant les progrès réalisés.

Conseils donnés aux salariés en interne

Pour l’ensemble des collaborateurs internes, des indications sont données afin de les encourager à adhérer et à respecter la démarche RSE impulsée par l’entreprise :
– Eteindre les lumières et les climatisations en quittant les locaux

– Recycler ses gobelets dans les bacs de récupération Easytri

– Recycler son papier dans les boites de récupération Easytri

– Covoiturer pour les trajets domicile-travail ou lors d’interventions à plusieurs chez un client