Les mesures prises dans le port de Rotterdam pour améliorer le traitement des barges commencent à faire effet. La situation s’est nettement améliorée par rapport aux mois de juillet et d’août. Le temps de traitement moyen des barges de la flotte de Contargo étant encore 15 % plus long que la normale, on ne peut pas encore parler de situation normale.



Toutefois, Contargo a décidé de suspendre, à compter du 1er octobre 2014 et jusqu’à nouvel ordre, la surcharge de congestion du trafic.

« Nous remercions nos clients qui nous ont permis, en s’acquittant de ce supplément, de continuer à fournir nos prestations. Cependant, nous nous réservons le droit de le réintroduire si les temps de traitement se rallongent de nouveau », déclare Cok Vinke, co-gérant de Contargo Waterway Logistics.

Depuis le mois d’avril, les barges de la flotte de Contargo ont dû attendre longtemps sur les terminaux maritimes de Rotterdam avant d’être traitées. Des temps de traitement de 50 heures, avec des pointes jusqu’à 90 heures, n’étaient pas rares.

Grâce à cette surcharge, Contargo a financé un concept de flexibilisation des temps de traitement sur les ports maritimes pendant les mois d’août et septembre.