Pour une contribution climat-énergie à 32 euros par tonne des 2016

A l’occasion de son congrès annuel, la FEDENE a confirmé son engagement actif en faveur de la Transition Energétique, à travers des actions et des projets concrets d’efficacité énergétique des bâtiments et de développement des énergies renouvelables et de récupération, notamment de la chaleur renouvelable (les besoins thermiques représentant la moitié des usages de l’énergie et 80 % pour les logements selon l’ADEME).



Les adhérents de la FEDENE, véritables opérateurs de services d’efficacité énergétique et de développement de la chaleur renouvelable, se réjouissent des objectifs ambitieux de la loi transition énergétique pour la croissance verte pour 2020 et 2030. Ils souhaitent et peuvent y contribuer fortement, en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, des réductions des consommations d’énergie et de développement des énergies renouvelables. Ils considèrent globalement que les mesures inscrites dans la loi, telles que la simplification des processus de décisions en copropriété, le doublement du fonds chaleur, le développement des réseaux de chaleur vertueux…, créent des conditions favorables à une telle transition.

Toutefois, la FEDENE constate un « tassement » de ces projets d’efficacité et de rénovation énergétique et des projets d’énergies renouvelables et de récupération, qui sans nouvelle impulsion, ne permettront pas d’atteindre les objectifs de la transition énergétique et de la PPE actuellement en cours d’élaboration.
Ce tassement est en particulier lié à la baisse récente du prix des énergies fossiles, qui affecte la compétitivité relative de ces projets.

Share This
Close