L’école signe une initiative originale en implantant 5 moutons sur les terrains entourant l’école. Pour la première fois sur le site d’une école en France, une équipe d’éco-tondeuses est ainsi recrutée pour entretenir les 4000m2 autour de son établissement



L’École de design Nantes Atlantique, établissement d’enseignement supérieur privé, géré par la Chambre de commerce et d’industrie de Nantes Saint‑Nazaire, s’inscrit dans une démarche éco-responsable. Après des actions au niveau de l’électricité, de l’eau et du recyclage, l’école fera désormais tondre ses pelouses par des moutons.

Un partenariat mis en place avec Eco mouton
Il est aujourd’hui possible de faire tondre sa pelouse par des moutons, le tout sous le contrôle d’une entreprise organisée pour répondre aux obligations liées à ce type de service. L’équipe d’éco-tondeuses remplace avantageusement les tontes mécaniques, tant du point de vue écologique qu’économique sur les terrains. Le petit troupeau restera toute l’année sur la pâture qui lui est dédiée à l’école, qu’il entretiendra en permanence et en silence… Propriétaire des bêtes, éco-mouton sera en charge de leurs entretiens et leurs soins.

5 moutons d’Ouessant à partir du 10 mars à l’école
Concordant avec l’année du mouton en Chine (pour rappel l’école à un campus à Shanghai), un lâcher de moutons sera réalisé le 10 mars à 14 heures. Au préalable, une clôture de 1,5 m de haut sera installée tout autour des 4000 m2 de terrain. Un abri en bois pour les bêtes et un dispositif en eau permettront aux bêtes de trouver leur bien-être. Le cheptel sera constitué de 5 moutons d’Ouessant. Le mouton mesure au maximum 50 cm au garrot, ce qui en fait le plus petit mouton du monde. Généralement « noir », il pèse environ 20kg, son petit poids l’empêche d’enfoncer les sols qu’il broute. Rustique, il tolère bien les climats les moins avantageux. Ces caractéristiques en font donc une petite tondeuse idéale.

Une initiative originale
Avec déjà 40 sites ouverts en France, Eco-mouton signe ainsi son premier site en Loire-Atlantique.
S’il s’agit également d’une première sur le site d’une école, l’arrivée de moutons devrait réduire le stress des étudiants et du corps enseignant. Quoi de mieux que remplacer sa pause-cigarette par une pause selfie-mouton, l’observation des animaux au travail ou une âpre discussion sur les prénoms à donner à chacun des moutons !

Une opération dans la continuation logique de la politique de développement durable de l’école
Dans le cadre des espaces verts, aucun traitement chimique n’est effectué. Le travail complémentaire est réalisé par l’ESAT, société d’insertion par le travail.

L’École de design Nantes Atlantique n’en est pas à sa première en matière de développement durable. Le tri des déchets est effectué : déchets ménagers, déchets papier via des poubelles à papier dans chaque bureau qui sont déversées dans les containers mis à disposition, le papier lui-même est valorisé à posteriori, bennes cartons et tout venant installées à l’école. 3 bornes de recyclage ont été mises en place dans l’école pour le papier, une borne pour le plastique ainsi que pour le verre. Des capteurs électriques ont été installés partout et des mitigeurs sur les robinets le tout pour éviter le gaspillage tant en électricité qu’en eau. Enfin, les produits d’entretiens nocifs tendent à être éliminés et remplacés par des produits bio, l’essuie-tout remplacé par du tissu pour réduire les déchets.