Le défi est simple : gaspiller le moins d’énergie possible sur les consommations à la maison (chauffage, eau chaude, équipements domestiques…), afin d’atteindre 8% d’économies d’énergie – protocole de Kyoto oblige. Les familles participantes ont 5 mois pour relever le challenge (de décembre à avril).



Des résultats nationaux en hausse

Grâce à ce défi, on constate une baisse nationale de 18% sur la consommation énergétique des foyers participants (+ 4 points par rapport à 2013), soit 13 millions de kWh économisés et environ 300€ d’économie sur la facture de chaque ménage. Cette baisse de la consommation énergétique s’accompagne d’une réduction de 19% des émissions des Gaz à effet de serre (soit 2 300 tonnes de CO2 évitées). Ainsi, pour l’immobilier en Alsace en moyenne ce sont 3 300 kWh/an qui sont économisés par foyer (l’équivalent de la consommation électrique annuelle d’un couple avec 2 enfants, hors chauffage).

Une nette progression par rapport à l’édition 2013 qui comptait une baisse de 14% sur la consommation énergétique, ce qui avait permis d’économiser 8 millions de kWh.

L’Aquitaine suit la tendance

– L’Aquitaine se situe dans la moyenne nationale avec 18% d’économie (+4 points par rapport à 2013) soit
environ 3 300 kWh/an économisés par foyer.

– Sur les 27 équipes participantes, 24 ont réussi à dépasser le but des 8% d’économies d’énergies !

– Cette année la participation restait quasi stable avec 218 familles inscrites au défi en Aquitaine, (elles étaient
226 en 2013).

Sur les 6 agglomérations représentées en Aquitaine lors de cette 2 ème édition (Bordeaux, Lot-et-Garonne, Périgueux, Dax, Gujan-Mestras), les 3 grands gagnants sont :
– l’Equipe « Les Ecureuils Ecolos » (ville de Bordeaux) avec une baisse de 32% de la consommation énergétique réalisée,
– l’Equipe « Les Watt-Heures Closed » (Agglomération de Dax) avec une baisse de 27% de la consommation
énergétique réalisée,
– La Vallée du Lot (Lot-et-Garonne) avec une baisse de 26% de la consommation énergétique réalisée.