Avec la prise de conscience des enjeux du monde et de la nécessité d’un Développement durable compris comme une réponse globale et cohérente à ces enjeux, il devient clair que notre modèle de société se trouve face au défi d’une mutation profonde, voire radicale à conduire dans un laps de temps de l’ordre d’une génération ou à peine plus.



Une telle évolution ne se fera pas sous la seule pression du terrain, ni non plus par la seule volonté d’une élite «éclairée». La mutation doit être globale et coordonnée, et les dirigeants doivent en être les premiers acteurs.

Nos dirigeants ont beau être issus des meilleures écoles, disposer d’une expérience professionnelle de premier ordre et avoir accumulé de nombreux succès professionnels, beaucoup semblent n’avoir pas encore intégré l’ampleur des enjeux et compris toute la dimension du développement durable, s’en tenant en général à leur compréhension «spontanée» du concept.

>> Lire l’article Former les dirigeants au développement durable en entier.
Jacques BRÉGÉON est professeur à l’École centrale de Paris (ECP), directeur du Collège des hautes études de l’environnement et du développement durable