6 mois après sa mise en place, le bonus écologique, mesure phare du Grenelle environnement, a permis non seulement d’accélérer l’amélioration de l’offre des constructeurs mais également augmenter les ventes de véhicules moins émetteurs de CO2.

Selon l’ADEME, depuis le 1er janvier, 43 % des voitures vendues émettent moins de 130 gCO2/km, la moyenne des émissions de CO2 des voitures vendues en France est passée ainsi de 149 à 140 gCO2/km en 6 mois.
 » C’est une avancée considérable ! Sans la mise en place du bonus écologique, nous aurions mis 9 à 10 ans à atteindre les mêmes résultats » souligne Jean-Louis Borloo, ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.

Une augmentation de 80 % des modèles émettant moins de 120gCO2/km
D’après les homologations du premier semestre 2008, 376 modèles de véhicules dont les émissions sont inférieures à 120 gCO2/km sont commercialisés cette année, contre 207 en 2007 soit une augmentation de 80 % de l’offre des constructeurs.
14 marques proposent désormais des modèles en dessous de 140 gCO2/km : Citroën, Dacia, Daihatsu, Fiat, Ford, Kia, Lancia, Mini, Peugeot, Renault, Seat, Skoda, Smart, Toyota.

Une baisse de 9 gCO2/km de la moyenne d’émission des véhicules vendus depuis janvier 2008
Depuis le 1er janvier la moyenn e des émissions de CO2 des voitures vendues en France est passée de 149 à 140 gCO2/km. La tendance des 5 dernières années montre un gain moyen de 1 gCO2/km par an. Il aurait donc fallu 9 à 10 ans pour obtenir le même résultat sans le bonus écologique. En maintenant ces résultats, d’ici la fin de l’année, la France a toutes les chances d’être au rendez vous de l’objectif européen de 140 gCO2/km pour 2009.

Une augmentation de 44,3 % des ventes de voitures bénéficiant du bonus écologique

  • Pour les véhicules bénéficiant du bonus écologique (émissions < 130 gCO2/km), la part des ventes s’élève pour le 1er semestre 2008 à 43 % (contre 29,8 % pour l’année 2007), soit une augmentation de 44,3 %. La part des ventes de véhicules de moins de 120 gCO2/km a, quant à elle, augmentée de 68,2 % (de 19,5 % en 2007 à 32,8 % pour le 1er semestre 2008).
  • Les classes A,B,C (émissions < 140 gCO2/km), représentent 62,7 % pour le 1er semestre 2008 contre 48,8 % l’année précédente, soit une augmentation de 28,5 %.
  • Enfin, la part de ventes émettant plus de 160 gCO2/km (classe E,F,G) soumises au malus s’élève à 13,3% (contre 23,6 % en 2007), soit une chute des ventes de 43 % .

Les meilleurs ventes de véhicules du 1er semestre 2008 émettant de moins de 120 gCO2/km
Parmi les ventes de véhicules au 1er semestre, ce tableau présente les 10 modèles de moins de 120 gCO2/km qui se sont le mieux vendus. Ce sont ces modèles qui contribuent le plus à la réduction des émissions de CO2. Ils représentent 20,7 % des ventes du 1er semestre.

Source : Communiqué de presse Ademe