La Région lance avec la BEI un dispositif de prêts unique en France pour faire de Midi-Pyrénées une « green-valley »



« Je souhaite que nous développions une « green valley » de niveau européen en Midi-Pyrénées. Notre région en a le potentiel ! ».
C’est ce qu’a déclaré Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, lors du lancement du dispositif de prêts bonifiés de 700 M€, lancé avec Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), pour la production d’énergies renouvelables ou la rénovation énergétique en Midi-Pyrénées.

capture-de28099ecran-2010-09-25-a-070021

« La Région souhaite profiter de l’essor mondial d’un secteur à fort potentiel de croissance et de créations d’emplois. Certaines entreprises de
Midi-Pyrénées s’imposent déjà comme des références sur le marché national et nous accompagnons des projets d’investissements internationaux dans le secteur de l’économie verte », a indiqué le président de Région.

« Midi-Pyrénées a un fort potentiel de croissance. C’est la 1ère région française pour l’intensité des investissements en recherche et
développement avec 22 400 personnels dans le domaine de la recherche. Elle est dotée d’un dispositif complet en matière d’ingénierie financière et d’accompagnement de la création d’activité avec l’Incubateur, des pépinières d’entreprises, ou encore un réseau de zones d’activité. Et sa capitale, Toulouse, est la 2e ville universitaire de France.

Au travers de nos différentes politiques, comme le Plan Climat adopté en novembre dernier ou la convention que nous signons aujourd’hui avec la BEI, nous souhaitons nous appuyer sur ce potentiel pour développer en Midi-Pyrénées une filière « énergies renouvelables » significative ! », a conclu Martin Malvy.

Par ailleurs, la Région Midi-Pyrénées a signé avec la BEI une convention pour financer à hauteur de 300 M€ ses emprunts au titre du Plan Rail.