26 élèves de CM2 de Seine-et-Marne viennent d’étrenner le tout nouveau programme d’éducation à l’environnement de l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France, en partenariat avec l’Education nationale, lancé ce mercredi en forêt régionale de Ferrières.

En Île-de-France plus qu’ailleurs, la pression urbaine actuelle et à venir fait de la préservation des espaces naturels et de la sensibilisation des jeunes générations un enjeu stratégique. C’est pourquoi l’AEV a développé, depuis plus de vingt ans, en complémentarité avec ses missions historiques dédiées à la protection des espaces naturels, des programmes scolaires d’éducation à l’environnement. Avec « De jour comme deux nuits », l’Agence des espaces verts confirme sa volonté d’inscrire l’éducation à l’environnement dans un mouvement plus vaste, en posant comme postulat que l’expérience sensorielle vaut mieux que de longues heures de théorie.



Ainsi, à travers le programme « de jour comme deux nuits », elle offre aux élèves de CM2 des écoles d’Île-de-France la possibilité d’une vraie rencontre avec la nature par une approche immersive, largement inspirée d’expériences similaires menées à l’étranger, dans les pays anglo-saxons notamment.

Les classes sont encadrées par les éco-animateurs de l’AEV et leurs enseignants.

Au programme : des animations variées basées sur l’imaginaire et l’éveil des sens (fabrication de cabanes, confection de jouets naturels, marches dans l’obscurité, repérage de traces et indices d’animaux…), un partage d’expérience entre écoliers chaque soir autour du feu et, fait unique en France dans un cadre scolaire, un hébergement sous tente, en pleine forêt.

« Avec De jour comme deux nuits, nous avons souhaité développer et encourager une ouverture de l’école vers l’extérieur », précise Eric Goulouzelle, Directeur général adjoint de l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France. « C’est un grand moment d’émotion, pour nous, au sein de l’Agence, de voir ce travail long de trois années déboucher, mais surtout pour les enfants, émerveillés par ces trois jours passés en immersion totale et en symbiose avec la nature ».