Des tarifs gaz réglementés élevés

Pourtant ouvert depuis plus de dix ans, le marché du gaz vers les particuliers est sclérosé. Les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) sont, à tort, présentés comme une protection pour le consommateur, alors qu’ils sont en réalité calculés pour couvrir les coûts de l’opérateur historique. La meilleure protection du consommateur enmatière de prix, c’est un marché ouvert et fortement concurrentiel, comme l’a montré l’exemple récent de l’arrivée du 4ème opérateur mobile sur le marché des télécoms.



L’enfer des Tarifs Réglementés est d’ailleurs pavé de bonnes intentions… Dans le but affiché de mieux protéger le consommateur, le gouvernement a revu récemment le calcul des TRV, en diminuant le poids du prix du pétrole dans ce calcul. Pas de chance, les cours du pétrole s’effondrent ! Résultat : pour janvier 2015, l’ancien calcul aurait été plus intéressant pour le consommateur !

2013 : un pari. 2014 : un acte mûrement réfléchi

Lorsque Lampiris a répondu à l’appel d’offre de l’UFC-Que Choisir fin 2013, c’était un pari audacieux. Mais un pari réussi qui a largement contribué à son développement. Pour 2014, la candidature de Lampiris est un acte mûrement réfléchi. Elle s’intègre pleinement dans sa stratégie, à la fois pour continuer sa croissance, mais aussi pour participer au combat de l’UFC-Que Choisir en vue de déverrouiller le marché.

L’UFC-Que Choisir impose aux compétiteurs de proposer des Conditions Générales de Vente (CGV) plus exigeantes et plus transparentes que le minimum légal, démontrant ainsi qu’un prix plus bas peut être synonyme d’une qualité supérieure. Lampiris se sent en phase avec le combat de l’UFC-Que Choisir. Les résultats de l’appel d’offre seront connus le 20 Janvier.