L’encyclique du Pape « Laudato si » (Loué sois-tu) parue en 2015 a sonné le grand réveil de la conscience écologiste des Chrétiens. Explications.

Saint-François d’Assise est une figure centrale. Si le Pape François fait référence au grand saint de la chrétienté dans son encyclique écologiste, c’est pour marquer et réveiller les esprits.



Message central : la Terre est un don du Seigneur, la conserver, la respecter, c’est un devoir chrétien.

Une écologie de l’amour

Cette tendance était déjà en devenir et le Pape, maintenant Pape émérite, Benoit XVI avait fait paraître dès 2005 « Pour une écologie de l’homme ». L’année suivante, celui-ci, avait appelé les chrétiens à protéger la création contre l’exploitation égoïsmes humains et la destructions. La question écologiste fait débat d’ailleurs.

Littérature écologique chrétienne & librairie religieuse

Les Chrétiens sont-ils plus écolo que les autres ? Difficile à dire. Chaque démarche est personnelle et l’effort en développement durable est aussi global que parcellaire.

En revanche, le monde de l’édition chrétienne est riche d’ouvrages relatifs à l’écologie, personnelle comme entrepreneuriale, comme nous le montre le rayon « Ecologie Chrétienne » de la Librairie de l’Emmanuel.