Le Conseil économique, social et environnemental lance un Présentation du projet d’avis sur le biomimétisme.

Depuis les temps les plus reculés, l’homme imite la nature. C’est là le principe fondateur du biomimétisme, démarche moderne qui consiste à observer et à reproduire des propriétés essentielles d’un ou plusieurs systèmes biologiques, pour mettre au point des formes, des matériaux et des procédés dans une approche innovante et durable.



Selon le Conseil économique, social et environnemental (CESE), c’est cette exigence de durabilité qui pourrait en faire un outil de la transition écologique, apporteur d’inspiration et de solutions.

En proposant d’examiner les applications actuelles du biomimétisme et en identifiant les freins à son développement, le CESE insiste pour que la France s’intéresse plus fortement à cette démarche et en fasse la promotion.

Au travers de préconisations concrètes, le CESE rappelle que la France possède à la fois les savoirs et les compétences indispensables qui pourraient faire fructifier le biomimétisme.