Le Conseil d’administration du Cnam, réuni le 29 juin 2011, a décidé de créer une chaire industrielle « Technologies et compétences ferroviaires », au service du développement et de la qualité du transport ferroviaire. Ce mode de transport, respectueux de l’environnement et en pleine expansion, requiert en effet des compétences nouvelles et la remise à jour des processus de travail du fait des bouleversements organisationnels auxquels il est confronté.

OFRBS-VEOLIA-TRENITALIA-20110119

Destinée à devenir un centre reconnu au niveau européen pour la formation des professionnels du secteur, cette chaire se donne également pour ambition de participer à l’amélioration de l’efficacité et de la qualité du système ferroviaire en développant des programmes de R&D et en favorisant les échanges sur les connaissances d’intérêt commun aux entreprises et organismes du secteur.

Les métiers des cadres et techniciens du ferroviaire se transforment ; les activités de conception de systèmes, de gestion opérationnelle des services, de maintenance d’équipements doivent s’appuyer sur les innovations technologiques et prendre en compte le nouveau cadre organisationnel. L’utilisation par les exploitants ferroviaires d’un même réseau d’infrastructures géré par Réseau ferré de France (RFF) illustre par exemple la nécessité d’un socle commun de compétences. De même l’augmentation du trafic sur les infrastructures ferroviaires et l’amélioration de la régularité des trains représentent un enjeu capital.

La chaire mettra ainsi en place, dès septembre 2011, des actions de formation initiale en alternance et des formations construites sur mesure pour les besoins du secteur. D’ores et déjà, deux diplômes d’ingénieurs en apprentissage « circulation ferroviaire » et « signalisation ferroviaire » ont été soumis à la Commission des titres d’ingénieur (CTI).

Dans le domaine de la R&D, la chaire aura pour mission d’identifier et de piloter des programmes de recherche, en collaboration entre les laboratoires du Cnam et les directions de recherche et développement des entreprises du secteur ferroviaire.

Comme le Cnam en a l’habitude pour répondre aux besoins des entreprises, cette nouvelle chaire conduira son évolution en association avec les acteurs du secteur. La SNCF, du fait de sa responsabilité d’entreprise pivot du système ferroviaire, a confirmé son soutien car elle souhaite faire émerger une culture commune pour favoriser le développement du mode ferroviaire. Les autres entreprises et organismes du secteur vont être invités à participer à la gouvernance de la chaire.

Olivier Marembaud, professeur du Cnam et ancien directeur général de la branche Fret de la SNCF, et Gilles Maléfan, directeur régional du Cnam Haute-Normandie, co-dirigeront cette nouvelle chaire.

En s’investissant sur les métiers du secteur ferroviaire, le Cnam réaffirme sa mission au service du développement économique et social. Il confirme ses atouts de grand établissement public voué à la formation tout au long de la vie, à la recherche technologique et l’innovation et à la diffusion de la culture scientifique.