C’est grâce aux climatologues, et notamment à ceux qui se risquent dans les zones du désert blanc pour forer la glace et en tirer une histoire du monde, que l’on peut enfin avoir une vision du climat terrestre sur des centaines de milliers d’années. image-3

L’exploration des pôles, plus sensibles aux variations de l’environnement, reste une nécessité. C’est sur ce constat que des étudiants en design de la Weißensee Kunsthochschule Berlin ont développé ce robot autonome et élégant capable d’évoluer dans les milieux hostiles pour relever les températures et la vélocité des flots.image-2

SOURCE : Dexigner