Dans le cadre du projet politique de l’Union pour la Méditerranée (UPM), le Plan Solaire Méditerranéen doit favoriser l’essor des énergies renouvelables solaires ou éoliennes dans les pays de la rive sud de la Méditerranée.



capture-de28099ecran-2010-04-08-a-104910

Pour faciliter l’accès des PME à ce projet international, UBIFRANCE, l’Agence française pour le développement international des entreprises et l’ICEX, son homologue espagnol, font cause commune en organisant, au profit des PME françaises, deux jours d’échanges avec les acteurs espagnols du secteur des énergies renouvelables et les prescripteurs de la Rive Sud de la Méditerranée, lors du Salon GENERA qui se tiendra à Madrid du 19 au 21 mai 2010.

Avec l’appui des principales organisations professionnelles françaises et espagnoles du secteur, ces rencontres permettront d’offrir aux entreprises des appuis pour faciliter leurs démarches export tout en incitant les pouvoirs publics à développer une approche « PME » dans le cadre du Plan Solaire Méditerranéen.
Au programme : tables rondes techniques intégrées au cycle de conférences du salon, rendez-vous BtoB et ateliers sur les opportunités d’affaires.

Les objectifs auxquels peuvent prétendre les entreprises françaises participantes :

  • Mieux connaître les acteurs du marché espagnol des énergies renouvelables, dont le dynamisme est reconnu à l’échelle mondiale.
  • Explorer et concrétiser les modes de coopération technologiques et commerciaux entre sociétés françaises et espagnoles par le biais de rendez-vous sur mesure, acceptés réciproquement.
  • Profiter de l’appui des associations professionnelles des deux pays, pour échanger les bonnes pratiques et faciliter les démarches export.
  • Engager un dialogue technologique et commercial avec des représentants des pays de la rive Sud de la Méditerranée, en charge des énergies renouvelables.
  • Découvrir GENERA, salon de référence et temps fort de l’énergie et de l’environnement en Espagne, avec plus de 415 entreprises exposantes, 22 pays représentés et 26.500 visiteurs en 2009.
  • Visiter des sites espagnols dans le domaine solaire et éolien.

L’originalité du projet tient avant tout à son montage qui prévoit la mise en commun des dispositifs d’appui à l’export des deux pays. Cette synergie doit permettre d’amplifier l’impact de l’opération et jette les bases d’une relation privilégiée entre PME espagnoles et françaises dans les énergies renouvelables.