La Compagnie des transports de Monaco a choisi d’exploiter pour la première fois 4 autobus Scania équipés de moteurs à l’éthanol : 3 OmniLink et 1 OmniCity. Un premier test grandeur nature pour la Principauté de Monaco qui se prolongera jusqu’à l’automne pour l’un des 4 autobus. En décembre, le constructeur présentera au Salon Pollutec un camion doté d’une technologie semblable.
Ces véhicules à l’éthanol présentent plusieurs avantages :

• Carburant renouvelable avec un rendement du moteur de 44 %
• Respect des normes Euro V et EEV
• Technique éprouvée avec plus de 600 autobus à l’éthanol en circulation dans le monde depuis 1989

La Compagnie des Autobus de Monaco a décidé d’étendre son test sur ses lignes régulières avec l’autobus OmniCity  jusqu’en septembre prochain. Depuis 9 ans, la CAM s’intéresse de près aux biocarburants avec l’utilisation de Diester (B 30). Les moteurs éthanol que propose Scania constituent pour l’exploitant une piste de travail pour les années à venir.

L’éthanol : carburant d’avenir

Scania produit des autobus fonctionnant à l’éthanol depuis plus de 18 ans. La technique utilisée est mature et viable pour les services urbains lourds, comme le prouvent les compagnies de transport de plusieurs villes. Les autobus Scania à éthanol sont en service dans des villes suédoises depuis 1989 ; plus de 600 d’entre eux ont été livrés à ce jour dans différentes villes du monde entier : Madrid (Espagne), La Spezia (Italie), Slupsk (Pologne), ainsi qu’en Australie. Plusieurs autres villes ont exprimé leur intérêt.

Scania considère l’éthanol comme le carburant renouvelable le plus viable pour les transports urbains, car il peut contribuer dès aujourd’hui à la mise en place de systèmes durables de transports en commun. Il se place pour cela dans la perspective de l’environnement et celle de l’économie, en utilisant des carburants qui sont compatibles avec les techniques couramment utilisées.

L’éthanol est de loin le carburant renouvelable ayant le meilleur rendement disponible sur le marché aujourd’hui, si l’on tient compte de facteurs tels que la disponibilité, l’infrastructure et l’accès à des techniques éprouvées. La troisième génération de moteurs Scania à éthanol se caractérise par le même rendement que celui des moteurs diesel classiques, tout en étant conformes aux réglementations Euro 5 et EEV.

La production d’éthanol

L’éthanol étant un biocarburant renouvelable, les rejets nets de CO2 d’origine fossile dans l’atmosphère durant sa combustion peuvent être inférieurs de 90 % à celles du gazole, en fonction des matières premières et des méthodes de production utilisées. L’éthanol peut être produit à partir de la canne à sucre, de betteraves, de céréales et de différents types de déchets biologiques, tels que ceux issus des forêts. La meilleure méthode de production actuellement utilisée est celle faisant appel à la canne à sucre, comme au Brésil, mais on obtient des résultats similaires avec les déchets des forêts, dans des processus intégrés permettant de générer chaleur et électricité.

Une technique mature

Le nouveau moteur à éthanol est une adaptation du tout dernier diesel 9 litres de Scania, avec suralimentation refroidie air-air et recirculation des gaz d’échappement, EGR. Il est certifié selon Euro 5 et EEV, cette dernière étant une réglementation quelque peu plus stricte appliquée en Californie. Avec des injecteurs pompes dans chaque cylindre et deux arbres d’équilibrage situés dans le carter inférieur, ce 5 cylindres fonctionne en toute douceur et en toute économie.
Ses performances sont généreuses pour un moteur de 9 litres. Sa puissance de 270 ch et son couple de 1 200 Nm garantissent une excellente réponse et d’excellentes propriétés de conduite. Sa force de propulsion élevée dès les bas régimes permet d’adapter la chaîne cinématique pour une consommation optimale.
Le moteur fait partie de la gamme modulaire Scania, dans laquelle les modèles de différentes configurations se partagent un grand nombre de composants. Cela simplifie grandement la fourniture de pièces et l’entretien.

Descriptif du nouveau moteur à éthanol de Scania

• Émissions Euro 5 et EEV
• Configuration 5 cylindres en ligne, suralimentation refroidie, injecteurs pompes, culasses à 4 soupapes par cylindre et recirculation des gaz d’échappement EGR
• Cylindrée 8,9 litres
• Taux volumétrique 28
• Puissance 199 kW (270 ch) à 1 900 tr/min
• Couple 1 200 Nm à 1 100 – 1 400 tr/min

Scania est un des plus grands constructeurs mondiaux de poids lourds et de cars de gros tonnage ainsi que de moteurs industriels et marins. Avec plus de 30 000 salariés et ses unités de production en Europe et en Amérique latine, il est un des constructeurs affichant la meilleure rentabilité du secteur. En 2006, le Groupe Scania a réalisé un chiffre d’affaires de 7,8 milliards d’Euros, le résultat d’exploitation s’élevant à 967 millions d’Euros. Les produits Scania sont vendus dans une centaine de pays, et 95 % environ des véhicules de la marque sont écoulés hors de Suède. Scania France commercialise les poids lourds de la marque sur l’ensemble du territoire français par le biais d’un réseau constitué de 47 points de vente, 1 réparateur agréé, 50 points service.

SOURCE : Communiqué de presse Scania