Du 22 au 30 novembre 2008, le Conseil général du Finistère promeut la réduction des déchets en faisant participer ses partenaires et la population.. dans le droit fil du « Printemps de l’Environnement » (2003) et des « Semaines du Développement durable » qui lui ont succédé.

En 2006, le Conseil général a innové en lançant un appel à projets portant sur la « réduction de la production des déchets », en lien avec sa responsabilité concernant la réalisation du plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés. 10 organismes avaient alors répondu à l’appel à projets. 29 animations avaient permis de sensibiliser 1 357 finistériens à la problématique des déchets. En 2007, l’appel à projets du Conseil général s’est inscrit dans le cadre de la « Semaine nationale de la réduction des déchets » (SRD) organisée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Ainsi 13 collectivités et 11 associations ont animé plus d’une centaine d’opérations réparties sur l’ensemble du département. Celles-ci s’adressaient au grand public : éducation à la consommation dans les supermarchés, ateliers sur le compostage, sensibilisation aux gestes de prévention, visites de plate-forme de tri… et bien d’autres sujets ont fait l’objet de découvertes, discussions, échanges au travers de promenades ludiques, conférences débats, rencontres festives, expositions ou ateliers aux quatre coins du Finistère.

Le public (11 700 personnes) était invité à découvrir sur le terrain, les répercussions directes des comportements. Pour l’édition 2008, le Conseil général a renouvelé son appel à projets, en insistant sur l’objectif de prévention, conformément aux conclusions des travaux de réflexion sur le Plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés (PDEDMA).

Le Finistère se classe désormais en 1ère position des départements français pour le nombre d’opérations labellisées au niveau national. Les actions proposées s’adressent au grand public, notamment familial. Les animations, qui se présentent sous la forme de visites guidées, ateliers de découverte, conférences débats… sont l’occasion de mettre en avant les gestes quotidiens qui participent à un développement plus durable des territoires.

Source : Agence Bretagne Presse