Si la série Caméra café a rencontré un tel succès, c’est qu’elle a mis en avant un point essentiel, voire stratégique de la vie en entreprise : la machine à café. Ce point d’eau et de caféine est le lieu de rencontre, le rituel de convivialité, le geste de bienvenue habituel. Pour une entreprise qui souhaite adopter une démarche durable, c’est également un poste essentiel.

Passer au café durable

La machine à café doit être votre premier soucis. Exit les machines à capsule dont les publicités avec une star du cinéma américain ne feront que faire tomber votre entreprise dans un système captif qui vous obligera à consommer un seul type de produit avec un fort taux de déchet. La capsule, composée d’une matière faite d’aluminium, recyclable, en fait part souvent directement à la poubelle sans tri sélectif…

La solution : choisir des capsules ESE (Easy Serving Espresso). Son dispositif fait d’un emballage en cellulose biodégradable réduit les déchets, à condition d’éviter celles avec des emballages individuels. Le nec plus ultra : le café en grain. Il vous faudra utiliser une machine à café adaptée ainsi qu’un moulin pour moudre le grain... L’élégance associée au respect de l’environnement.

Utiliser un café bio et équitable

En plus d’un système de machine à café libre, optez pour un café bio, voire équitable. Certifié par un organisme, le café bio répond à un cahier des charges très précis qui vous assure qu’il a été cultivé sur un sol bio, net de tout pesticide ou d’engrais artificiel. Pour terminer la démarche durable de votre entreprise, vérifier que votre café en grain soit certifié par Max Havelaar. Cet organisme vous garanti que le producteur de café ne subit par une forte presse économique et reçoit une part suffisante pour sa croissance économique.

Ultime détail, pensez aux gobelets à café bio (le mieux étant une tasse) et au sucre de canne équitable


Plus d’information :

Chacun son café, revendeur de café bio

http://www.terra-economica.info/La-dosette-de-cafe,3161.html

http://www.ecopad.nl/fr/