Cinq mois après le vote de la stratégie régionale de Smart Région, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, poursuit l’accélération des investissements pour que tous les Franciliens puissent bénéficier rapidement de meilleurs services et d’infrastructures numériques de pointe, et afin d’accompagner la transformation numérique des entreprises.

Dans ce contexte, la Commission permanente du 16 novembre a voté plusieurs rapports réaffirmant le soutien de la Région au déploiement et à la modernisation des infrastructures numériques en Ile-de-France, parmi lesquels :



– Le développement numérique et du Très Haut Débit (THD) dans les départements avec 7,2 millions d’euros investis dans les Yvelines et la Seine-et-Marne. L’objectif affiché de 100% du territoire connecté en Très Haut Débit à fin 2020 demeure l’une des priorités de la Région. La Région Ile-de-France est aux côtés des départements afin de les aider à aboutir dans cette direction.

Au total, 54,6 millions d’euros ont été investis en 2016 pour mettre en œuvre cette transition régionale.

– La création de 41 nouveaux tiers-lieux (télétravail, coworking…) en grande couronne, soit 26% de tiers-lieux en plus, 10750m² de surfaces supplémentaires et 1145 nouveaux postes de travail dédiés à l’accueil d’entreprises innovantes, de salariés et de travailleurs indépendants. La création de ces tiers-lieux a notamment pu se faire grâce à des partenariats avec les Chambres de Commerce et d’Industrie, la SNCF, la Poste, des associations et des collectivités locales.

– La Région vient aussi de voter un montant global de 21 millions d’euros au titre de PM’up (un soutien financier pour accompagner la croissance des PME via la modernisation des outils de production, l’export…) pour les dernières tranches de subvention des appels à projets PM’up de janvier 2014, septembre 2014 et janvier 2015 accélérant ainsi comme promis le versement des aides aux entreprises soutenues par la Région afin d’accélérer leur transformation numérique.
– L’affectation de 4 millions d’euros en 2016 pour « Innov’up Expérimentation », nouveau dispositif permettant aux entreprises franciliennes d’expérimenter leurs projets innovants sur tout le territoire francilien. Ces aides s’inscrivent dans l’enveloppe globale « Innov’up » qui s’élève à 12 millions d’euros pour 2016.
Plusieurs thématiques prioritaires ont été définies pour cette édition, de façon non exclusive : éducation, orientation, tourisme et loisirs, smart building, environnement, civictech.
– Le lancement de l’appel à projet « Le numérique au service de la formation professionnelle», pour lequel la Région finance 19 projets à hauteur de 2,6 millions d’euros. Le but de cet appel à projets est d’explorer et de saisir les opportunités que peuvent apporter l’usage et les innovations numériques dans le champ de l’accompagnement des publics et notamment de la formation des demandeurs d’emploi.
– La région complète aussi son soutien en matière de transformation numérique en soutenant un lieu d’innovation et d’entreprenariat ; le Living Lab, qui sera financé à hauteur de 260 000 euros et en soutenant les associations franciliennes de business angels à hauteur de 160 000 euros pour contribuer au recrutement de nouveaux business angels.
– Enfin, les pôles de compétitivité pour lesquels la Région assume pleinement sa politique de soutien, afin de mener à bien tous types de projets collaboratifs de recherche. La Région a ainsi voté 9 millions d’euros pour le financement de 32 partenaires industriels et académiques associés à 17 projets de R&D collaboratifs des pôles de compétitivité.