Les quatre principales organisations nationales représentant l’industrie de l’emballage plastique en Europe – Elipso (France), IK (Allemagne), BPF et PAFA (Royaume-Uni) – appellent à nouveau les fabricants de polymères à accélérer le retour à des conditions normales d’approvisionnement des fabricants d’emballages plastiques et souples.

Ces derniers, ainsi que les utilisateurs de polymères, ont désespérément besoin d’obtenir des informations fiables sur les délais de livraison et de tonnage prévus. Depuis quatre mois, les fabricants d’emballages gèrent habilement l’approvisionnement de leurs fournisseurs, malgré les nombreuses difficultés rencontrées.



Les producteurs de polymères ont déclaré quelques 40 cas de force majeure entre début mars et juin, en raison de problèmes techniques, électriques, de maintenance, et dans certains cas, suite au manque d’approvisionnement en éthylène (un monomère nécessaire à la fabrication de polymères). Cette situation a entraîné une pénurie, qui à son tour a déclenché une hausse des prix, jusqu’à aujourd’hui inégalée.

Les quatre organisations regrettent que les producteurs de matières plastiques ne soient pas en mesure de maintenir des conditions d’approvisionnement normales et de respecter leurs engagements commerciaux. Cette crise a pris de l’ampleur en raison de l’attrait de la zone dollar pour les producteurs de polymères qui fournissent habituellement le marché européen. Ce contexte difficile s’est également aggravé parce que les producteurs de matières plastiques se montrent dans l’incapacité d’exploiter leurs sites industriels dans des conditions normales. La déclaration d’un nombre de forces majeures sans précédent, suite à l’apparition de problèmes techniques, illustre clairement le besoin vital d’un investissement à long terme de la part des fabricants de polymères européens, qui sont aujourd’hui incapables de répondre aux exigences du marché local.

Tous ces facteurs ont entraîné une hausse incontrôlable du prix des polymères.

Par exemple, le prix du PE a augmenté de 1 215 €/T en janvier 2015 à 1 690 €/T en juin.

Le prix du PP en janvier 2015 s’élevait à 1 230 €/T, et a atteint 1 605 €/T en juin.

Les quatre organisations sont membres de l’EuPC (European Plastics Converters) et soutiennent l’action suivante :

La création d’une « Alliance pour les Polymères en Europe », qui proposera des informations sur les tendances de l’utilisation des polymères, aidera les utilisateurs de matières premières à accéder à un approvisionnement fiable, et initiera des actions pour suspendre les droits de douanes pour certaines importations de matières premières en Europe. Cette initiative a d’autant plus d’importance au vu de la faiblesse de l’euro et de l’incapacité des fournisseurs européens à répondre aux exigences du marché local.

Les quatre organisations ont ainsi déclaré : « Notre industrie est fortement motivée à garantir son approvisionnement en polymères par tous les moyens possibles, et continuera à développer des emballages innovants. Elle est déterminée à poursuivre le développement des emballages pour les consommateurs, l’industrie et la distribution, qui associent fonctionnalité et performance environnementale ! »