Un moteur, une énergie, une force… ne sont rien sans cet élément génial et pourtant devenu commun : le  roulement a bille. Le roulement à billes de une ou deux rangées permet d’améliorer le mouvement sans top de perte d’énergie, elle-même transmise par une courroie.



 

Un exemple ? La courroie tondeuse sans qui point de coupe ni d’efficacité énergétique !

Bricolage, équipement, où trouver ces pièces détachées ?

 

Selon vos besoins, la situation, la réparation ou la réalisation mécanique, il faudra vous diriger vers un spécialiste des roulements à billes ou des courroies. En général, magasin ou site de e-commerce, il proposera aussi d’autres équipements du même domaine comme des chaînes de transmission à rouleau, des attaches rapides ou encore des maillons coudés.

Vous pourrez aussi avoir besoin de transmissions par cardan ou encore, pour les plus exigeants, de joints d’angle aussi qualifiés de joints homocinétiques, pour transmettre la force d’entraînement avec le minimum de pertes.

Roulement à billes : ce qu’il faut savoir

Le roulement à billes, à ne pas confondre avec les butées à billes, peut avoir recours à une ou deux rangées de billes d’acier. Solide, il assemble des bagues où s’intercalent des billes d’acier légèrement lubrifiés.

Créé en 1907, le principe du roulement n’a de cesse d’évoluer. Certains abandonnent même l’acier pour la céramique. Une pièce essentielle dans bien des machines, pièce pouvant être très grande et soumisse à de fortes contraintes, ou encore minuscule.