SUMBIOSI fonctionne exclusivement à l’énergie solaire, ce qui lui vaudra d’être exposé au SOLAR DECATHLON EUROPE, un concours international qui aura lieu en septembre 2012 à Madrid.

Lors du SOLAR DECATHLON EUROPE, le projet SUMBIOSI sera en compétition contre 20 autres projets d’habitat éco‐responsable conçus par des étudiants des meilleures universités de la planète.
SUMBIOSI a été conçu par  les élèves‐ingénieurs du Centre Arts et Métiers ParisTech de Bordeaux, qui suivent la formation Ingénierie des Procédés et Matériaux pour l’Environnement et Développement Durable (IPM2D). Des étudiants d’autres établissements d’enseignement supérieur d’Aquitaine ont participé à ce projet. Pour cette occasion, tous les établissements sont réunis sous une bannière unique : Aquitaine Bordeaux Campus.

Concentré d’éco‐technologies
SUMBIOSI, est une maison solaire à énergie positive, c’est‐à‐dire qu’elle produit sa propre énergie. Le prototype taille réelle que le public bordelais découvrira en juin à l’IUT de l’Université de Bordeaux 1 est 100% éco‐responsable : 30 m² de panneaux solaires, un système innovant de concentration de la lumière du soleil, un équipement d’effet Venturi sur le toit pour accélérer la circulation de l’air, des
filtres avec des lombrics et graviers pour purifier les eaux usées, la récupération de l’eau de pluie et une toiture végétalisée, etc.

Recherche appliquée à l’habitat
Le prototype de maison SUMBIOSI permet des économies d’énergie grâce à l’utilisation d’une série de technologies innovantes. L’utilisation de l’énergie solaire est optimisée par un système qui utilise des lentilles de Fresnel. Il concentre les rayons du soleil par 500 fois et réduit d’autant la surface des cellules photovoltaïques. Ainsi une surface de silicium de format A5 fournit l’électricité pour toute la
maison.
La seconde innovation du prototype est le système solaire 3 en 1. Les systèmes classiques produisent deux énergies : électricité et eau chaude. Les élèves‐ingénieurs ont enrichi ce concept d’un fluide caloporteur, intégré aux systèmes photovoltaïques, ce qui réduit la consommation énergétique. Des technologies de pointe sont par ailleurs utilisées pour créer une enveloppe plus performante, comme
la toiture végétalisée qui complète et qui renforce l’isolation thermique et phonique de la maison.

Enfin, la domotique interactive permet à l’habitant de devenir acteur de ses consommations. Pour concevoir et réaliser ce projet d’excellence, les élèves ingénieurs de la formation IPM2D se sont appuyés sur les compétences des équipes de recherche du Centre Arts et Métiers ParisTech de
Bordeaux.