Le 25 août 2014, l’École des mines d’Alès ouvrira un nouveau Mastère Spécialisé accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles Exploitation et Environnement Miniers (2EM).



D’une durée de 1 an, le MS 2EM s’adresse aux diplômés Bac +5 et aux cadres titulaires d’un Bac +4 avec 3 ans d’expérience professionnelle. Le cursus formera des cadres aptes à intégrer les enjeux environnementaux liés aux activités de l’industrie extractive, en leur apportant un socle de connaissances en géosciences pour l’ingénieur, méthodes et techniques d’exploitation, valorisation des ressources minérales et préservation de l’environnement.

Rappelons que l’École des mines d’Alès, forte de son histoire et de son expérience, a créé en 1991 le Centre d’Etudes Supérieures pour la Sécurité et l’Environnement Miniers (CESSEM), afin de former des experts reconnus dans ce domaine. Le MS 2EM constitue en effet une évolution de la formation du CESSEM.

Cursus professionnalisant

Les enseignements en présentiel (7 mois) feront une large part aux travaux dirigés, aux exercices de mise en situation et aux visites techniques en France et à l’étrangerLes professionnels du secteur de l’environnement minier et de l’industrie extractive dispenseront la moitié de ces enseignements.

 En fin de cursus, les participants réaliseront un stage en entreprise de 4 mois minimum. Ce stage donnera lieu à unethèse professionnelle sur un sujet technique proposé par l’entreprise d’accueil.

 

Les diplômés travailleront dans l’industrie extractive (extraction, traitement et valorisation des ressources minérales, minéraux industriels et matériaux de carrières) et dans des bureaux d’études spécialisés en environnement dans le domaine des mines et carrières. Ils exerceront le plus souvent des métiers de responsable d’unité d’exploitation (REX) et de responsable/consultant des bureaux d’études spécialisés en ingénierie environnementale dans le domaine des mines et carrières.

Partenariats professionnels

Pour la création du MS 2EMl’École des mines d’Alès a le soutien de nombreuses entreprises nationales et internationales du secteur de l’industrie extractive, ainsi que des Ministères en charge des Mines des principaux pays producteurs et exportateurs des ressources minérales, intéressés par la formation de leurs cadres ou le recrutement des élèves issus de cette  formation.