La société allemande de transport combiné CargoBeamer a débuté ses opérations commerciales en Europe, avec la présentation vendredi à Calais de son premier train de ferroutage en provenance de Leipzig (Allemagne). Ce premier transport d’essai réussi vient couronner une série de tests d’homologation destinés à démontrer que CargoBeamer répond à toutes les exigences techniques et opérationnelles pour fonctionner sur le réseau ferroviaire européen.

CargoBeamer, de la société du même nom, est un système révolutionnaire permettant le transbordement latéral, rapide et automatisé de semi-remorques sur des trains, avec un temps de chargement complet réduit à 15 minutes.

« Le trafic de marchandises sur les routes européennes devrait croître de 75% d’ici à 2025, menaçant les infrastructures routières du continent d’une congestion du trafic », a déclaré Hans-Juergen Weidemann, PDG de CargoBeamer, lors d’une conférence de presse à Calais. « CargoBeamer anticipe cette évolution et va permettre de remédier à cette situation en transférant le trafic de marchandises de la route vers le rail de manière efficace et écologique ».

Aujourd’hui, seulement 15% du transport de marchandises sur route peuvent être transférés vers le rail, en raison de contraintes techniques. Le processus est long et laborieux, nécessitant d’imposants équipements de grue et des semi-remorques équipés de prise par pince. La technologie CargoBeamer change radicalement cette situation et permet le transbordement de tous les semi-remorques existant sur le marché, même ceux ne disposant pas d’équipement de prise par pince ou fixation.

Dans un terminal CargoGate, le transport intermodal devient très efficace: les semi-remorques sont placés sur des palettes spéciales (berceaux), sans intervention humaine et hors présence du train. Par conséquent, les conducteurs n’ont pas besoin d’attendre les trains ou les grues. Une fois effectué le chargement entièrement automatisé des remorques sur les berceaux amovibles, ceux-ci subissent ensuite une translation à l’aide de chariots à vérin intégrés au quai et qui le glissent sur le train.

Le processus complet de transbordement de camions sur un train de plusieurs dizaines de wagons est réduit à 15 minutes. Avec le temps d’inspection supplémentaire, les trains sont prêts pour le départ une heure environ après leur arrivée.

La technologie CargoBeamer est extrêmement écologique et devrait s’imposer comme l’avenir du ferroutage en Europe. Comparée au transport conventionnel de semi-remorques par camion, elle permet de réduire jusqu’à 70% les émissions de CO2 et de 60% la consommation d’énergie.

« Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir aujourd’hui la venue de ce premier train de CargoBeamer à Calais. La solution innovante de transbordement rapide route-rail proposée par CargoBeamer est une technologie révolutionnaire. Elle va faire du ferroutage une des clés de l’avenir du transport écologique de marchandises en Europe », a affirmé Natacha Bouchart, présidente de l’agence de développement économique Calais Promotion et sénateur-maire de Calais.

« Nous sommes également fiers que CargoBeamer ait choisi Calais pour y installer son premier terminal en France. Sa construction prévue sur le parc logistique multimodal Calais Premier va conforter le développement de Calais comme un des grands centres logistiques au nord de l’Europe », a ajouté Natacha Bouchart.

Légende : dans le terminal CargoGate, les semi-remorques sont transbordés de la route au rail. Grâce à un chargement parallèle et entièrement automatisé des remorques sur les wagons dans le terminal CargoBeamer, le processus de chargement est réduit à 15 minutes. Photo: CargoBeamer©

CargoBeamer prévoit de construire un terminal « CargoBeamer Gate » au cœur du futur parc logistique Calais Premier. Ce futur parc logistique de 220.000 m2 est le plus grand projet au nord de Paris et devrait permettre la création d’au moins un millier d’emplois pour un investissement d’environ 200 M€. Avec 3,2 millions de camions qui passent chaque année par Calais, la ville est prédestinée à devenir la porte d’entrée du trafic de marchandises pour le Royaume-Uni et à jouer un rôle déterminant dans le réseau logistique européen de CargoBeamer.

Depuis Calais, CargoBeamer vise deux grands axes de fret européens à fort trafic : la voie est-ouest des États baltes via le Benelux, l’Allemagne et la Pologne, et la voie nord-sud vers l’Italie via la France, l’Allemagne et la Suisse.

Avec un début des opérations prévu pour 2014, le terminal aura une capacité de transférer plus de 800 semi-remorques par jour de la route au rail. Hormis Calais, des terminaux CargoBeamer Gates sont prévus à Hagen (Allemagne), Legnica (Pologne) et Mockava (Lituanie).