Une formule que vient d’adopter la Communauté Urbaine de Dunkerque, via la plateforme dédiée « Start’In Dunkerque ».



image ecomairie image cud

Aucune ville n’est épargnée par les encombrants.

Chaque année en France ce sont ainsi plus de 26 millions de tonnes de produits extra-ménagers qui finissent dans les déchetteries, alors même que tous ces produits, ou presque, peuvent avoir une deuxième vie! Aider les territoires dans cette lutte quotidienne, c’est l’objectif que s’est fixé Touteco avec Ecomairie.

Réduction des déchets et bonnes affaires entre voisins

Vide-grenier virtuel, permanent et d’ultra proximité, le site permet de vendre, d’acheter ou de donner aux gens de son quartier ce qui encombre caves et greniers, plutôt que de s’en débarrasser en déchetteries. Le principe est simple : en renseignant son adresse postale, chacun peut y déposer des annonces de vente, don ou prêt de matériels, comme y trouver toutes les bonnes affaires à faire dans son quartier.

Simple et gratuit pour les utilisateurs, le concept a plusieurs vertus : se faire un peu d’argent pour les uns, trouver des bons plans près de chez soi pour les autres, tout en réduisant le volume des encombrants des communes.

La Communauté Urbaine de Dunkerque, collectivité pionnière

C’est cette formule qui a séduit la ville de Grande-Synthe. Puis la Communauté Urbaine de Dunkerque, laquelle, avec ses 220 000 habitants, est un terrain d’expérimentation idéal pour Ecomairie. La CUD est ainsi la première collectivité en France à proposer à ses administrés l’accès à une plateforme collaborative. Rien de surprenant quand on sait que le développement durable fait partie de l’ADN de l’agglomération dunkerquoise.

Avec « Start’In Dunkerque », le territoire Dunkerquois s’engage une nouvelle fois dans cette démarche. En proposant un outil innovant fruit d’une collaboration public-privé, elle propose un service utile à ses administrés, favorise l’activité économique locale, tout en réduisant le volume de déchets à traiter. Ecomairie est par ailleurs le seul site qui permet d’extraire des données et ainsi de quantifier ce qui n’est pas arrivé en déchetteries.

C’est aussi un moyen pour le territoire d’apporter sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, enjeu majeur placé au cœur des débats de la prochaine COP21.

Plus de 100 collectivités intéressées

A l’instar de la cité nordiste, de nombreuses communes sont intéressées pour mettre en place leur plateforme Ecomairie. Depuis quelques semaines, l’équipe de Touteco multiplie les rendez-vous aux quatre coins du pays. Varzy, Beauve, Dijon, Bordeaux, Grand Lyon, Saint Omer, Nevers, Paris, Lille, Toulouse, Vichy, Marseille, mais aussi Bruxelles, l’Italie ou les Pays-Bas… Plus d’une centaine de collectivités ont déjà sollicité les Dunkerquois.

Plus d’informations : www.eco-mairie.fr