C’est choisir son domaine, devenir officiellement colocataire d’une parcelle de vigne, et l’espace d’une année, entre dégustations de vins locaux et ateliers découvertes, recevoir son diplôme de Covigneron accompagné de bouteilles personnalisées de son propre vin.



Louer les pieds de vigne de son vin préféré

Tout amateur de vin a évidemment ses préférences. Qu’il s’agisse de vins d’Alsace, du Muscadet, en passant par la Champagne, Bourgogne, Sancerre, Touraine ou Saumurois, Bordelais, Côte du Rhône, et tant d’autres, les papilles ne manquent pas de choix !

Pour Alain Michalon, la vigne, c’est d’abord un territoire et un environnement : « La vigne est comme tout être du règne végétal, influencée par le milieu dans lequel elle évolue. Le climat, la géologie, le cépage, sont autant d’ingrédients qui vont conditionner le type de raisin produit et donc directement, le vin qui en résulte.La main de l’homme et son savoir faire subliment et façonnent une merveille de la nature. »

Du statut de consommateur à celui d’acteur du vin

En louant ses pieds de vigne, on participe à la production de son propre vin. Bien sûr, on ne quitte pas travail, maison et amis pour s’installer sur le vignoble !

Covigneron propose des programmes sur l’année, qui permettent au locataire de suivre l’évolution de sa production via internet. Chaque trimestre un bulletin de santé l’informe de l’évolution de sa production et il reçoit régulièrement des invitations pour venir déguster les meilleurs vins du domaine, à partager avec la famille ou des amis.