La cogénération consiste à produire simultanément plusieurs énergies différentes dans le même processus, dans le cas le plus fréquent, la production d’électricité et de chaleur.



La production électrique dégage en effet une grande quantité de chaleur à température moyenne, habituellement dissipée dans l’environnement. En réponse à une demande thermique (chauffage, eau chaude sanitaire, processus industriel, etc.), la cogénération propose de valoriser la chaleur du cycle de génération électrique comme source thermique.

L’électricité produite est soit auto-consommée soit vendue et injectée sur les réseaux publics d’électricité. L’énergie thermique sert le plus souvent au chauffage de bâtiments, à la production d’eau chaude sanitaire ou à des procédés industriels.

co-generation-biomasse-schema

La cogénération HPCI, l’avenir.

Le principe et les objectifs sont identiques à la cogénération biomasse, avec toutefois une étape supplémentaire, la fabrication du biocombustible HPCI à partir de biomasses, dans une unité industrielle accolée à la cogénération.

L’unité de fabrication permet de produire le combustible HPCI destiné à la cogénération et éventuellement à d’autres clients locaux. Le biocombustible HPCI permet d’élargir les possibilités d’utiliser de la biomasse en dehors des voies restrictives habituelles car la cogénération biomasse s’approvisionne usuellement en bois énergie.

Le HPCI est élaboré à partir de différentes biomasses et n’est pas lié à une seule matière première; il est fabriqué en s’appuyant sur l’utilisation de technologies simples, économiques et universelles. Pour son procédé industriel, l’usine HPCI est alimentée en énergie thermique par la cogénération voisine.