La chambre froide solaire : un équipement simple, écologique, économiquement rentable et socialement nécessaire

Pour allier les actes à leurs paroles, les ingénieurs de l’Institut Français de Formation en Energétique ont conçu une chambre froide autonome (mix éolien et solaire).

D’un point de vue social, cette installation peut être génératrice d’emplois puisque les concepteurs de l’IFFEN peuvent former tous les futurs utilisateurs. D’un point de vue humanitaire, une chambre solaire/éolien permet la conservation optimale des denrées alimentaires, des médicaments et des vaccins… Tout un panel de professions en Afrique pourra ainsi en tirer des bénéfices : frigoristes, pêcheurs, agriculteurs, médecins…. Les problématiques de santé et d’accès à l’alimentation peuvent donc trouver des réponses pragmatiques.

Cet équipement est autonome car alimenté par un mix de production d’électricité issu de panneaux solaires PV et d’éoliennes.

La production est ainsi optimisée de jour comme de nuit. Selon les besoins, l’énergie électrique produite peut être utilisée en direct ou bien stockée dans des batteries. Les batteries sont dimensionnées afin de pallier aux éventuelles conditions défavorables (manque d’ensoleillement ou de vent).

C’est une solution technique simple dont les frais de construction sont faibles. Le matériel utilisé est peu énergivore et à haute efficacité énergétique. Son coût de revient reste abordable. La chambre froide solaire est donc une solution simple et gagnante pour la planète comme pour l’Humanité.

Chambre froide solaire conçue par les équipes de l’IFFEN

L’Institut sera tout au long de cet événement mondial dans la zone verte, stand C129. Les portes-parole de l’IFFEN seront présents sur place pour présenter leurs cursus pédagogiques et leurs travaux mais également leurs prometteuses recherches.