SABELLA, société française d’ingénierie et de maîtrise d’œuvre spécialisée dans le secteur émergent des énergies marines renouvelables, a choisi Metocean Analytics, la première offre en ligne d’études météo-océaniques.

Située à Quimper, SABELLA développe la première hydrolienne française connectée au réseau électrique français : Sabella D10. A la suite de ce projet d’installation au large de l’île d’Ouessant, Sabella a des ambitions internationales qui nécessitent d’explorer le potentiel énergétique des courants de nombreux sites en Europe et à travers le reste du monde.



L’offre Metocean Analytics simplifie et accélère le processus de recherche et d’analyse de site avec un catalogue complet de données de courant, de vague et de vent, des outils d’analyse statistique appliqués aux points géographiques exacts d’intérêt et un outil d’édition de rapport à la demande. C’est pourquoi l’entreprise SABELLA a choisi Open Ocean afin d’optimiser au maximum l’implantation et la rentabilité de ses projets en mer, qu’ils se trouvent en France, en Europe ou ailleurs dans le monde.

« Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par SABELLA, un acteur majeur dans le domaine des EMR. Metocean Analytics va aider SABELLA à gagner du temps dans la réalisation de ses projets et à réduire ses coûts. Cela lui permettra d’explorer de nouveaux marchés partout dans le monde. La rapidité d’exécution des calculs statistiques ainsi que la facilité d’accès aux données font de Metocean Analytics une offre disruptive qui va aider de nombreuses entreprises à travailler vite et mieux. » précise Jérôme Cuny, co-fondateur de Open Ocean.

« SABELLA est précurseur dans les énergies marines renouvelables et doit poursuivre son développement pour conserver cette avance. Cela passe par l’exploration de sites potentiels à travers le monde pour notre technologie d’hydrolienne et son application dédiée aux réseaux isolés. Metocean Analytics nous permet d’obtenir rapidement des informations clefs pour identifier les sites potentiels, accompagner nos prospects dans leurs décisions d’investissement et converger promptement vers les sites les plus propices et pertinents pour le modèle énergétique que nous promouvons. » explique Jean-Christophe ALLO, en charge du développement pour SABELLA.