1Parmi les grands enseignements de Cette Etude Sur Le Prix du Carbone.

54% des répondants estiment que l’instauration d’une tarification du carbone est le moyen le plus efficace pour réduire les émissions de carbone.



Alors qu’en Europe et dans les marchés émergents, la majorité des entreprises déclare être en faveur de la tarification du carbone (64% et 59% respectivement), aux États-Unis, les entreprises sont plus neutres sur le sujet, et seulement 9% y sont opposées.

2La moitié des répondants considère qu’un prix global sur le carbone aura un effet favorable sur leur compétitivité.

Ainsi, 78% des répondants estiment qu’une tarification du carbone permettra de stimuler l’innovation et 81% sont convaincus que cela aurait un impact positif sur les investissements dans les secteurs de la croissance verte.

* Au-delà du levier du « carbon pricing », parmi les mesures engagées pour réduire leur empreinte carbone, 75% des répondants engagent des investissements dans les technologies « low-carbon ». « Les entreprises qui mettent en œuvre des stratégies de tarification du carbone le font parce qu’elles sont convaincues que ce sera une réalité tôt ou tard, et préfèrent anticiper les changements réglementaires » explique Alexis Gazzo, Associé EY.

* Concernant la COP21, les entreprises interrogées sont relativement optimistes puisque 55% d’entre elles sont convaincues que les échanges pourront conduire à des progrès dans la perspective d’une tarification globale du carbone.