Le produit phare présenté au salon est OptiClimb, innovation mondiale permettant de réduire la consommation du carburant.

 

Un contexte international et environnemental déterminant

 

Près de 3% des émissions de CO2 planétaires proviennent du transport aérien. En parallèle, la consommation de carburant représente 30% des coûts opérationnels d’une compagnie aérienne. De nouvelles réglementations européennes ont donc été adoptées. Qu’il s’agisse de réduire les dépenses en carburant ou bien de réduire les émissions de gaz à effet de serre, le besoin de disposer de solutions d’optimisation des consommations est déterminant.



 

Réaliser des économies de carburant grâce à l’optimisation du profil de montée

 

La solution OptiClimb, réalisée en partenariat avec l’INRIA, a fait l’objet d’un dépôt de brevet commun. Le projet, soutenu par Paris&Co, la région Ile-de-France et la Commission Européenne au travers du programme KIC-Climat, vise à utiliser les données des boîtes noires – qui aujourd’hui sont sous-exploitées bien qu’elles soient « gratuites » et disponibles – pour optimiser le profil de montée du vol et ainsi réduire la consommation des avions de ligne. Cette solution répond à la fois aux enjeux économiques et environnementaux du secteur aérien.

La phase de montée de l’avion étant la plus grosse consommatrice de carburant, des économies substantielles (200kg de kérosène par vol) peuvent être réalisées, simplement en faisant varier la vitesse de montée plutôt qu’en adoptant une vitesse constante. Par an cela peut représenter une économie allant jusqu’à 60 millions d’euros par an pour une compagnie réalisant 1000 vols journaliers. Une première expérimentation opérationnelle est en cours avec la compagnie aérienne Transavia France.

 

Les autres solutions Safety Line

A l’occasion du salon du Bourget, Safety Line présente ses trois autres produits. SafetyCube qui permet aux opérateurs aériens de gérer les risques opérationnels et ainsi de répondre aux contraintes réglementaires demandant pour la fin 2015 de mettre en place une politique de gestion des risques. XL Airways, Air Méditerranée, Air Caraïbes en sont des utilisateurs satisfaits.

Deux autres solutions sont encore en développement : FlightScanner pour l’analyse des données de vol et la gestion des risques, et AirsideWatch, plus particulièrement dédiée aux opérations aéroportuaires en utilisant les données RADAR.