Un Climathon, c’est-à-dire un hackathon dédié au prototypage de solutions numériques pour répondre aux enjeux du changement climatique, aura lieu les vendredi 13 et samedi 14 février 2015 dans les locaux du sponsor de l’événement, la société Verteego, pionnière des solutions SaaS de reporting RSE et de comptabilité sociétale.



Qu’est-ce que le Climathon ? A quel événement s’attendre les 13 et 14 février chez Verteego ?

Le mot « climathon » vient d’une contraction des termes « climat » et «hackathon». Les hackathons sont des évènements de 48h au cours desquels des analystes programmeurs se retrouvent pour développer des applications informatiques sur un thème précis. Ainsi, au travers de l’organisation des climathons, Code for Climate souhaite favoriser l’émergence de solutions digitales dont le but est de prévenir et limiter le changement climatique, ainsi que toute autre problématique liée au développement durable.

Prototyper ce type de solution en moins de 48h exige un savoir-faire spécifique permettant d’intégrer des expertises sur les thématiques du développement durable (énergie, climat, etc.) et des compétences techniques de pointe.  En partenariat avec Verteego qui accueille l’événement pendant 48h, les facilitateurs de Code for Climate apporteront aux participants un processus (de l’idéation à la présentation) et les ressources nécessaires à la création de leur solution (connexion web, répertoires open data, espace de travail, nourriture).

Tout cela rend possible :

·        Des rencontres entre entrepreneurs, développeurs, designers et experts du « développement durable »

·        L’utilisation de données ouvertes (Open Data) et la mise à disposition de nouveaux outils

·        Le développement d’applications (outils d’analyse et de comparaison, visualisations, nouveaux services, équipements, etc.)

 

La genèse du projet

Diego Le Gallou-Matus et Benoît Guyot, deux jeunes professionnels à l’initiative du réseau Code for Climate, racontent : « Nous nous sommes rencontrés à Paris en septembre 2014 lors de Hack4Good, un événement de 48h au cours duquel 3000 développeurs et experts en énergie-climat se sont mobilisés dans 40 villes du monde pour créer plus d’une centaines de solutions numériques pour prévenir et limiter le changement climatique. Cette année la France et Paris accueillent la COP21 : cela nous a donné envie à nous aussi de catalyser de belles rencontres pour imaginer et créer des outils pour résorber le changement climatique. »

 

La raison d’être du Climathon : ne pas s’en remettre aux accords intergouvernementaux pour agir !
Chaque année depuis 1995, une grande conférence intergouvernementale des Nations Unies rassemble les Etats-membres pour coordonner une politique de lutte contre le changement climatique à l’échelle globale. Ces réunions intergouvernementales sont appelés COP (Conférence of the Parties). Comme chacun le sait, la prochaine COP se tiendra à Paris, à la fin de 2015.

Ce sera, selon Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, l’ «événement diplomatique de l’année». D’ailleurs, François Hollande n’a pas manqué de désigner la lutte contre le changement climatique comme ennemi numéro 1 des Nations, avec le terrorisme, la semaine dernière à Davos. L’impact limité des conférences mondiales pour l’environnement est généralement mis en cause. Néanmoins, elles permettent certains grands progrès, comme l’adoption du Protocole de Kyoto (1997) ayant favorisé les investissements dans les énergies renouvelables  dans les pays en développement.

À une époque où nous ne doutons plus que le changement climatique est une menace pour les activités humaines et le bien-être, on ne peut plus se permettre d’autres échecs politiques tels que la COP 15 de 2009 conclu par l’Accord de Copenhague.

Code for Climate a la conviction que les entreprises et les individus – autant sinon plus que les gouvernements – peuvent contribuer à prévenir et à atténuer les effets du changement climatique au niveau local comme au niveau global.

D’où l’organisation de ce hackathon consacré au développement d’outils devant avoir un impact favorable sur le climat. Code for Climate croit très fort que les outils du numérique peuvent constituer des solutions aux défis du changement climatique : D’après l’ADEME, si les NTIC représenteront 4 % des émissions européennes de gaz à effet de serre en 2020, on estime qu’elles pourraient permettre d’économiser de 1 à 4 fois leurs propres émissions.

 

Chez Verteego et au Sensecube : des lieux hautement symboliques !

« Nous avions besoin d’un sponsor pour prêter les locaux de l’événement, et financer l’avitaillement des participants et la communication, et Verteego a spontanément donné son accord pour être notre hôte. Ce qui ajoute à la fois de la cohérence et du contenu au Climathon car Verteego, doublement acteur du numérique et du développement durable, est une société engagée depuis longtemps dans le défi climatique, et les interactions avec leurs équipes de R&D et d’experts seront très riches pour nos participants qui bien sûr, suivant le souhait de Verteego, conserveront intégralement la propriété intellectuelle de leurs créations » poursuit Benoît Guyot.

Pour Clément Guillon, Directeur Général Délégué de Verteego, qui accueillera le hackathon : « C’est formidable pour Verteego d’accueillir pour la première fois un hackathon, et la première édition du Climathon. Verteego s’est construite sur et a toujours fait la promotion du travail interdisciplinaire mêlant entrepreneurs, designers, développeurs, scientifiques, et les sciences humaines. Nous espérons que de ce Climathon naîtront des objets connectés, applications mobiles, sites Internet collaboratifs et services web à fort potentiel de ralentissement des changements climatiques. Nous souhaitons également que de nombreuses et belles rencontres se fassent entre qui sait des entrepreneurs qui fonderont ensemble de belles sociétés ou associations, et créeront plein d’emplois. »

A noter que les deux journées de Climathon seront précédées d’une soirée d’idéation dite « de greenstorming », destinée à trouver et affiner les idées des outils qui seront développés les lendemain et surlendemain. Cette soirée aura lieu au Sensecube.